Ramakant Maharaj and Nisargadatta Maharaj
SOI SANS SOI

LES ENTRETIENS AUX USA AVEC

Shri Ramakant Maharaj

 

12 septembre 2016

Silver Spring, États-Unis

Première Partie (24'58'')

 

Maharaj : Avez-vous lu Ramana Maharshi ?

Q : Oui, tous les livres.

Maharaj : Vous avez donc un bon fond. Tout le monde a des connaissances spirituelles. Tout le monde connaît "Atman", "Paramatman". Mais la connaissance pratique est le plus important. Parce que, que se passe-t-il ? Nous avons accepté le corps comme notre Identité. Avant d'être, il n'y avait pas de corps, pas de forme. Mais à cause de la longue association avec le corps, nous avons accepté le corps comme notre Identité, nous avons oublié notre Identité. En fait, la Réalité est là. Votre Présence Spontanée Invisible est la Réalité.

Quelle est l'importance de la Spiritualité ? En raison de la longue association avec le corps, nous nous considérons nous-mêmes comme le corps-forme. Qu'exigeons-nous ? Tout le monde veut le bonheur, la paix, la vie libre de tension, la vie sans peur, les quatre choses nécessaires dans sa vie. Nous avons accepté le corps comme notre Identité, et donc nous avons oublié notre Identité.

Donc, le but de la spiritualité est juste à de s'identifier soi-même dans un sens réel. Nous nous identifions nous-mêmes dans le corps-forme. En fait, vous êtes sans forme, il n'y a pas de naissance, il n'y a pas de corps du tout. Avant d'être, il n'y a pas de corps, après avoir quitté le corps, rien ne reste.

Le but derrière cela est juste de vous identifier vous-même dans un sens réel. Nous nous identifions dans le corps-forme, et c'est l'Illusion. Pour dissoudre l'Illusion, la spiritualité est le plus important. Qu'est-ce que la Spiritualité ? Juste vous identifier vous-même. Nous nous identifions sous cette forme, qui est l'Illusion, comme je vous l'ai dit. Donc, les mêmes simples questions sont, "Comment étiez-vous avant d'être ?", "Comment serez-vous après avoir quitté le corps ?".

Nous avons tant de concepts. Nous avons la connaissance littérale, beaucoup de connaissances littérales, "Je suis quelqu'un d'autre". Nous connaissons le "Karma", le "Dharma", tant de religions sont là, tant de concepts sont là. Nous avons enveloppé tous ces concepts autour de nous et nous essayons de vivre avec eux. Nous devons tous les dissoudre. Votre Présence Spontanée est l'Ultime Vérité, que vous êtes sans le savoir. Votre Auditeur Invisible est le Maître. Mais parce que nous nous mesurons nous-mêmes dans le corps-forme, nous avons oublié notre Maître.

Excepté votre Soi Sans soi, rien n'est là. Dieu, Brahman, Atman, Paramatman, Maître, ce sont vos noms - pas dans le corps-forme. Par conséquent, j'invite l'attention de l'Auditeur Invisible à l'intérieur de vous, que vous êtes l'Ultime Vérité. Mais nous ne pouvons pas accepter en raison de l'impact sur le corps. C'est un fait, même si vous le pensez intellectuellement. Avant d'être, il n'y a pas de corps, pas de concept, pas de "Je Suis" aussi. Au moment où la Présence clique avec le corps, vous dites, "Je suis quelqu'un d'autre". Vous n'êtes personne, vous êtes tout le monde. Votre Présence est juste comme l'espace ou le ciel - vous êtes partout. Par conséquent, ne vous mesurez pas vous-même dans le corps-forme, c'est le plus important. Et pour cela, la seule source est la méditation. Je vous le dis, la méditation est aussi l'Illusion à un stade avancé.

Quel est le but de la méditation ? Par la méditation, vous vous identifiez vous-même dans un sens réel. Grâce à la méditation, vous invitez l'attention du Méditant Invisible en vous, que vous êtes Brahman, Atman, Paramatman, Dieu. Par la méditation, vous vous martelez vous-même, tout le temps. C'est un fait révélé. Nous commençons comme un petit enfant, puis nous grandissons pour devenir un jeune homme, et enfin un vieillard. Ce sont là les étapes du corps. Qui agit avec le corps ? Qui regarde le rêve ?

C'est un fait que le monde entier est projeté hors de votre Présence. Votre Présence est la Présence Invisible, la Présence Anonyme, la Présence Non Identifiée. Et par conséquent, la première chose que je vais vous dire est de ne pas vous mesurez vous-même dans le corps-forme. Lorsque vous vous mesurez vous-même dans le corps-forme, vous sous-estimez votre Soi Sans soi.

La connaissance littérale ne vous aidera pas, la connaissance livresque ne vous aidera pas. Soyez pratique. Vous avez acquis beaucoup de Connaissance. Est-ce que cette connaissance va vous aider au moment de quitter le corps ? Non. Alors, comment étiez-vous avant d'être, et après avoir quitté le corps ? Posez la question. C'est au-delà de l'imagination. C'est appelé l'Ultime Vérité, Brahman, Atman, Paramatman, Dieu, Maître – ce que vous êtes.

Nous comprenons cela intellectuellement. "Oui, je suis Brahman, Atman, Paramatman", mais nous n'acceptons pas la Réalité, la Réalité Pratique. Qu'est-ce que la Réalité Pratique ? C'est quand tous les concepts sont censés être dissous, tous les concepts liés au corps de connaissance. C'est une chose très simple, pour laquelle votre forte implication est le plus important. Je n'étais pas le corps, je ne suis pas le corps, et je ne vais pas rester le corps. Le corps n'était pas mon Identité, le corps ne va pas rester du tout mon Identité. C'est un fait révélé.

La Présence Invisible à l'intérieur de vous est la Vérité Finale. Elle a une forte puissance, une forte énergie. Donc, ne vous mesurez pas vous-même dans le corps-forme, c'est le plus important. Parce que vous êtes sans forme, il n'y a pas de corps. Tout en soutenant le corps, il devrait y avoir la Conviction Spontanée, "Je ne suis pas le corps, je ne vais pas rester le corps". Donc, le mental, l'égo, l'intellect qui sont venus avec le corps, se dissoudront avec le corps. Tous les concepts, tant de concepts sont là. Tous les besoins, et toutes les exigences sont venus avec le corps. Le concept tel que "Dieu". Pour dire "Dieu", votre Présence est requise. Pour dire "Maître" votre Présence est requise. Vous êtes vous-même le Maître ! Mais à cause de la longue association avec le corps vous avez oublié votre Identité. Et pour vous identifier dans un sens réel, la méditation est le plus important.

Tout le monde demande pour le Naam Mantra. Le Mantra n'est composé que de mots ! Il y a tellement de mots. "Aham Brahmasmi" est un mot, "Je suis Brahman" est un mot, "Soham" est un mot. Ce sont des médias, une indication. Grâce à la méditation vous invitez l'attention du Méditant Invisible, que vous êtes Brahman. Vous oublierez ainsi votre identification au corps-forme. Je ne dis pas de négliger le corps. Il n'y a pas ni condition ni restriction. Puisque vous soutenez le corps, vous pouvez prendre soin du corps. Mais c'est un fait révélé que ce corps n'est pas votre Identité, que ce corps n'a pas été votre Identité, et que ce corps ne restera pas votre Identité.

Donc, la connaissance littérale, et la connaissance livresque ne vous aideront pas. Vous pouvez avoir visité beaucoup de Maîtres, lu beaucoup de livres. Il suffit de poser la question à votre Soi Sans soi, "Est-ce que toute cette connaissance sera utile au moment de quitter le corps ? Est-ce qu'après avoir lu tant de livres, j'ai obtenu une totale tranquillité ? Suis-je heureux ? Suis-je libre de toute tension, sans peur ?" Questionnez-vous vous-même. Directement ou indirectement, nous éprouvons le subtil égo qui nous dit, "Je suis quelqu'un d'autre". Ce "quelqu'un d'autre" est censé être dissous totalement. Ce n'est pas impossible, ce n'est pas du tout difficile. Vous pouvez le faire, vous avez une puissance énorme, une extraordinaire énergie. Nous négligeons cela. Vous priez, "Oh Dieu, bénissez-moi, Oh Dieu bénissez-moi". Où est Dieu ? Si votre Présence n'est pas là, qui parlera de Dieu ? Pour dire "Dieu" votre Présence est nécessaire. Si votre Présence n'est pas là, qui parlera de Dieu ? Où sont les Maîtres ? Vous approchez de votre propre Maître ! - À partir duquel vous dites "Je". Pour dire "Je", votre Présence est nécessaire. J'invite l'attention de la Présence Invisible à l'intérieur de vous, que vous êtes l'Ultime Vérité. C'est une chose très simple. Mais, il faut une certaine implication. Tout le monde sait que vous êtes Brahman, Atman, Paramatman, Dieu, le Maître. Mais il devrait être absorbé, "Oui, aussi ce Je !". Ce corps-ci est appelé homme, ce corps-là est appelé femme, homme ou femme, quand vous n'êtes ni homme ni femme, vous êtes Brahman. C'est un fait. C'est très facile à comprendre, mais un peu difficile à absorber parce que nous manquons d'implication, pour laquelle rien n'est nécessaire.

Quel est le but de la vie humaine ? Tout le monde veut le bonheur, la paix, la vie sans tension, la vie sans peur. Au moment où vous vous identifierez vous-même dans un sens réel, la paix spontanée sera là. Qui veut la paix ? Avant d'être saviez-vous ce qu'était la paix ? Ce qu'était le bonheur ? Au moment où l'Esprit clique avec le corps, nous disons, "Je veux tout". Nous voulons le bonheur, la paix, la vie sans tension, la vie sans peur.

Tout le monde veut savoir au sujet de la mort. Qu'est-ce que la mort ? Il n'y a pas de naissance, pas de mort. Naissance et mort sont reliés au corps seulement, et comme vous le savez, vous n'êtes pas né. C'est un fait ! Vous pouvez ne pas le croire, mais vous êtes non né. Parce que nous nous mesurons nous-même dans le corps-forme, nous disons, "Je suis né" et suivant l'âge, "Je suis quelqu'un d'autre". Nous avons beaucoup d'attachements, liés au corps. Rappelez-vous, je ne dis pas de négliger votre connaissance liée au corps, juste de l'identifier. Excepté votre Soi Sans soi, il n'y a pas de Dieu, pas de Brahman, pas d'Atman, pas de Paramatman, pas de Maître. Vous êtes le Maître, vous êtes Brahman, vous êtes Paramatman. C'est un fait. Pour cela, au stade initial, vous devez subir la discipline de la méditation, jusqu'à ce que vous ayez la Conviction Spontanée. Pourquoi ces médicaments sont-ils nécessaires ? Pour développer la Conviction Spontanée. Ce corps a été appelé un homme, je suis quelqu'un d'autre, mon nom est untel, quelque chose qui m'a été donnée, et je l'ai acceptée. Si un millier de personnes demandent, "Eh, Jean" vous dites "Oh, je suis Jean".

Maharaj :Quelqu'un veut-il poser une question ? Demandez librement !

Q : Eh bien, pas tellement une question, mais plus une observation. J'ai commencé à utiliser le Mantra "Je suis Brahman, Je suis Brahman ". Et ce qui est intéressant est qu'il semble tout simplement dissoudre les questions. Je n'ai plus aucune question, il semble toutes les dissoudre ...

Maharaj : Voyez, au stade initial vous devez dire, "Je suis Brahman, je suis Brahman ", parce que, par ce moyen, vous martelez votre Soi Sans soi. Pour oublier l'identité du corps, pour dissoudre tous les concepts, les concepts liés aux corps, vous devez réciter ce mantra "Aham Brahmasmi", "Je suis Brahman", vous devez faire cela. Ce ne sont que des mots, je vous le dis, c'est le langage. Le langage est juste là pour se comprendre, mais qui a donné le langage ? Nous avons donné le nom de Dieu, "âne" signifie autre chose. Nous avons donné la signification. Grâce à ce langage vous essayez de vous identifier vous-même dans un sens réel. C'est un fait révélé ! Il ne va pas rester. Fait révélé. Il y a cent ans, comment étiez-vous ? Vous répondez, "Je ne sais pas". Si quelqu'un vous pose les questions suivantes, "Comment étiez-vous il y a une centaine d'années ?", vous dites, "Je ne sais pas", "Comment serez-vous après avoir quitté le corps ?", vous répondez encore, "Je ne sais pas". "Je ne sais pas" signifie que je ne suis pas sous une forme quelconque. Dans une réponse négative, il y a une identité positive. Je dis à tout le monde, si vous êtes seul dans votre maison et que quelqu'un frappe à la porte et dit, "il y a quelqu'un ?", Vous répondez "il n'y a personne". La personne qui dit "il n'y a personne", est là. De même, "Je ne sais pas" signifie que je ne suis dans aucune forme, je suis sans forme. C'est un fait. Mais la conviction est nécessaire, la Conviction Spontanée est nécessaire.

C'est pour cela que je dis que la méditation est comme un logiciel anti-virus. C'est le nettoyage. Et vous pouvez le faire, vous n'avez besoin de rien, aucun frais, c'est gratuit. Gratuit ! Dans notre Lignée, c'est la règle de ne pas exiger quoi que ce soit des dévots, strictement. Aucune dépense n'est nécessaire. C'est votre Connaissance ! Pas la Connaissance de Brahman, Atman, Paramatman, Dieu. Ce sont les noms qui vous sont donnés, Brahman, Atman, Paramatman, Dieu, pour identifier votre Ultime vérité. Vous avez un pouvoir surnaturel ! Mais ce pouvoir surnaturel est inconnu de vous. Votre Maître Intérieur est très fort. Ce sont aussi des concepts, Maître interne, Maître externe. L'Auditeur Invisible à l'intérieur de vous est le Maître intérieur, c'est Brahman, Paramatman, mais vous négligez cela.

Votre implication totale est le plus important. La spiritualité occasionnelle ne vous aidera pas. "Oh, j'ai assisté à une belle conférence, ce Maître donne de bonnes conférences", non. Qui écoute ces entretiens ? Essayez de vous concentrer sur le Concentrant Invisible à l'intérieur de vous. Il est appelé Brahman, Atman. Par conséquent, je vous l'ai dit, en plus de votre Soi Sans soi, il n'y a pas Brahman, pas d'Atman. Vous rencontrez tant de concepts, dernière naissance, naissance future, dernier destin, "Karma", "Dharma". Qu'est-ce que le "Karma" ? Le Karma de qui ? La naissance de qui ? Pas de naissance, vous êtes non né. Oubliez la dernière naissance, savez-vous quoi que ce soit à propos de cette naissance, de cette présente naissance ? Non. Tant de concepts illusoires nous enveloppent. Soyez libre. Ce corps humain est une occasion pour vous. Et donc, ne dépendez pas de la connaissance littérale. OK ! La connaissance littérale est OK, la connaissance livresque est OK. Je ne vous dis pas de ne pas vous approchez des Maîtres, approchez autant de Maîtres que vous voulez, mais n'oubliez pas d'approcher votre propre Maître à l'intérieur de vous. Ne négligez pas votre propre Maître. "Oh, ce maître-ci, ce Maître-là, et encore ce Maître-ci", pourquoi ? Approchez votre propre Maître. Parce que vous êtes l'Ultime Vérité, il n'y a rien, sauf votre Ultime Soi Sans soi.

Votre forte implication est nécessaire. Ne pas s'asseoir comme ça "Oh" (Maharaj prétend méditer). C'est normal, au début, nous vous conseillons d'être assis comme ça. Tout comme nous disons "a-b-c-d" quand nous apprenons une langue, en utilisant des lettres.

Donc, ne dépendez pas de quelqu'un d'autre, vous pouvez vous tenir sur vos propres pieds. Le but de la spiritualité est de se tenir sur ses propres pieds. Au début, c'est OK, le Maître est là. Jusqu'à ce que vous identifiez votre propre Maître. Les corps sont différents, la présence est Un. Les maisons sont différentes, le ciel est un. Pourquoi tout cela est-il nécessaire, encore une fois je le répète. Vous avez très peur de la mort, vous vivez toujours sous tension. Aucune paix. Tout est là, parce que nous négligeons notre propre Identité. D'une certaine manière ou d'une autre, nous comptons sur quelqu'un d'autre. Directement ou indirectement, nous protégeons nos concepts illusoires. Oubliez cela.

Le corps est seulement le média à travers lequel vous pouvez vous identifier. Tout est sorti de rien, tout se dissout dans le néant. C'est un fait. La connaissance spirituelle est aussi une illusion. Pourquoi voulez-vous la connaissance spirituelle ? Parce que vous avez oublié votre Identité. Où est cette Connaissance Spirituelle avant d'être ? Après avoir quitté votre corps aucune connaissance spirituelle n'est là ? Quand avez-vous rencontré la spiritualité ? Le but principal est juste pour vous identifier dans un sens réel, qui vous mène à la Conviction Spontanée de "Je n'étais pas le corps, je ne suis pas le corps, je ne vais pas rester le corps". Ainsi, au moment où il y a la Conviction, tout va se dissoudre. Vous devez vous prosterner devant votre Soi Sans soi. Nous sommes toujours à dépendre de Dieu en lui demandant de faire quelque chose, "Oh Dieu faites quelque chose, oh Maître faites quelque chose", pourquoi ? Ok, au stade initial, c'est OK, mais vous n'êtes plus un enfant. L'enfant dépend de ses parents, mais vous êtes grandi, vous avez spirituellement grandi. Je place devant vous les faits, le fait de l'Invisible Auditeur.

Il n'y a aucun lien, aucune condition. Rien n'est nécessaire, c'est gratuit. La Présence est gratuite et vous négligez cette Présence. S'il y a la Conviction que "excepté moi-même rien n'est là", et que "moi-même" ne constituent pas des déclarations égotiques, "excepté le Soi Sans soi rien n'est là", vous obtiendrez une ivresse spirituelle exceptionnelle. Je l'appelle l'ivresse spirituelle. Bien que vous vivez dans le monde, vous restez non concerné par le monde. Le monde entier est projeté hors de votre Présence. Pour dire "monde", votre Présence est nécessaire. Dans un rêve, vous voyez le ciel, l'espace, tout, même dieu, etc. Bien que vous agissez dans le rêve, qui regarde ce rêve, qui filme en vidéo ce rêve ? Après l'éveil, vous dites, "Oh, j'ai vu cette chose-ci, cette chose-là, c'est un bon rêve, un mauvais rêve". Comment ce monde de rêve a-t-il été projeté ? De même, ce monde est projeté hors de votre Présence. Mais la Présence ne sait pas "Je suis la Présence", tout comme le ciel ne sait pas, "Je suis le ciel". Nous disons "Ceci est le ciel". Les cinq éléments ne savent pas "Je suis les cinq éléments" l'eau ne sait pas "Je suis l'eau". Votre présence est au-delà. Mais nous négligeons tout cela. Alors, soyez toujours avec vous.

Une question de quelqu'un ? Oui ?

Q : Pendant ces huit dernières années, j'ai tellement lu, j'ai fait tant de pratiques que les gens m'ont montrées, et d'autres choses du même genre. Je me sens un peu plus confus et plus perdu que jamais, et je suis juste fatigué de tout cela, je veux tout arrêter. Je comprends intellectuellement cela, j'en comprend beaucoup, mais il n'y a aucune conviction du tout. Cela me semble encore comme un fantasme et une bonne idée. Je ne sais plus quoi faire pour obtenir...

Maharaj : Vous devez accepter cela, que vous n'êtes pas le corps du tout. C'est un fait, un fait révélé. Oubliez la spiritualité pour un temps. Vous savez intellectuellement que ce corps n'est pas du tout votre Identité. Vous étiez un petit enfant, qui est devenu un jeune homme. Vous allez devenir un vieil homme, et après, bon gré mal gré, vous devrez quitter ce corps. Cela signifie que le corps n'est pas votre Identité, fait révélé. Oubliez la spiritualité, ce sont des choses intellectuelles. Le concept "Je suis quelqu'un d'autre" est censé se dissoudre. Le concept "Je suis quelqu'un d'autre" est censé être dissous. Il n'y a pas de karma, pas de Dharma, pas de destinée, rien n'est là. Vous êtes totalement non né, c'est un fait ! Tant de concepts sont là après avoir lu tant de livres. Nous dépendons de la connaissance livresque, de la connaissance littérale. Dernière naissance, future naissance, la naissance de qui ? Est-ce que le ciel prend naissance ? Est-ce que le ciel a une destinée ? Votre Présence Spontanée, Invisible est au-delà de cela.

 

12 septembre 2016

Silver Spring, États-Unis

Deuxième partie (25'58'')

 

Maharaj : Le monde entier est projeté hors de votre Présence, c'est un fait révélé. S'il n'y a pas de Présence pendant un instant, quelle est la valeur de ce corps ? S'il n'y a pas de Présence dans ce corps, quelle est la valeur de ce corps ? Le corps a une importance en raison de votre Présence. Et donc tout le temps, j'invite l'attention de l'Auditeur Invisible à l'intérieur de vous que vous êtes l'Ultime vérité, C'est un fait. Alors, comment cette Connaissance doit être absorbée à l'intérieur de vous, est le plus important. Pour cela, le seul média est la méditation. Parler seulement de la Connaissance Spirituelle est dénué de sens. Grâce à la méditation vous invitez l'attention du Méditant Invisible à l'intérieur de vous que vous êtes l'Ultime Vérité. Vous martelez tout le temps, "Aham Brahmasmi", "Je suis Brahman, Brahman je suis". Tout comme ce corps est accepté comme un homme. Si quelqu'un dit que vous êtes une femme, vous le giflez. Ainsi donc, le titulaire de ce corps est appelé Brahman, Atman, Paramatman. C'est un fait, mais nous ne l'acceptons pas. Par conséquent le mental, l'égo, l'intellect vont vous piquer par derrière.

Donc, directement ou indirectement, nous sommes dépendant de cette connaissance liée au corps. Nous disons, "Je suis Brahman, Brahman je suis ", ce n'est pas suffisant. Tenez-vous sur vos propres pieds, ne dépendez pas de quelqu'un d'autre. Votre Présence Spontanée Invisible a une grande valeur. "Brahman", "Atman", "Paramatman", "Maître" sont les noms donnés à votre Présence Spontanée Invisible. Essayez d'identifier l'Identité Non Identifiée à l'intérieur de vous. Essayez d'identifier l'Identité Non Identifiée Invisible à l'intérieur de vous.

Ne vous sous-estimez pas. Vous faites toutes vos activités, sans aucune restriction. Vous avez des responsabilités familiales, faites-les. Comme si vous agissiez dans un drame, dans un film. Une personne à tant de relations. Nous sommes oncle, père, frère, tant de relations. Une personne a tant de relations.

Donc, tous les besoins, et toutes les exigences sont venus avec le corps seulement. La Connaissance Spirituelle est nécessaire parce que nous avons oublié notre Identité. Où était la connaissance spirituelle avant d'être ? Après avoir quitté le corps, la connaissance spirituelle vous aidera-t-elle ? Non.

C'est très simple, rien n'est nécessaire. Et donc je dis, excepté votre Soi Sans soi, rien n'est là. Soyez spirituellement fort, ayez du courage, "Oui, je peux le faire !". Nous avons un manque de courage. Vous n'êtes plus un mendiant, vous êtes un milliardaire ! C'est un fait. Nous mendions tout le temps, "Oh, faites quelque chose pour moi, faites quelque chose pour moi", pourquoi ?

Je raconte cette histoire - vous pourriez avoir lu cette histoire quelque part. Un garçon mendie dans la rue, vous connaissez. Et quelqu'un comme vous tombe sur lui et lui dit, "Oh, pourquoi mendiez-vous ? Vos parents ont laissé beaucoup d'argent pour vous." "Oh, vous vous moquez de moi !" "C'est un fait !", Vous l'emmenez à la banque, pour lui montrer. "Vous avez beaucoup d'argent ! " . Après avoir pris connaissance que "Je suis multimillionnaire" vous n'irez plus mendier dans la rue, correct ? La même chose est arrivée dans notre cas. Vous suppliez "Oh mon Dieu bénissez-moi, faites quelque chose pour moi, faites quelque chose pour moi". Vous vous prosternez partout, ici, ou là. Mais le Maître dit, "Pourquoi allez-vous vous prosterner un peu partout ? Vous feriez mieux de vous prosternez devant vous." Vous êtes le Maître des Maîtres. Vous êtes Brahman, Atman, Paramatman, Dieu. Après la Conviction, vous ne vous prosternerez plus devant personne. Non que vous n'êtes pas respectueux de tout le monde, mais vous saurez. Tout comme ce garçon, après avoir pris Connaissance de la réalité, vous n'irez plus mendier dans la rue. Et donc j'insiste, ne vous sous-estimez pas vous-même. Vous avez une énorme puissance, un pouvoir énorme.

C'est une Connaissance gratuite. Nous avons donc une discipline stricte dans notre Lignée de ne pas exiger quoi que ce soit de tout disciple ou dévot. C'est votre Connaissance, nous ne vous favorisons pas. C'est un fait, je place devant vous un fait. Et pour cela, je le répète, vous devez subir strictement la méditation, c'est la seule source. Au-delà de cela, rien n'est là.

Faites votre devoir, il n'y a aucune restriction. Ne soyez pas paresseux ou inactif au nom de la spiritualité. Faites votre travail, faites votre devoir, restez avec les membres de votre famille, assumez vos responsabilités. Mais en même temps, vous devez avoir la conviction que "Je ne suis pas du tout le corps, je n'étais pas du tout le corps".

Donc, tous les concepts relatifs au corps sont censés être dissous totalement. Et quand seront-ils dissous ? Après la Conviction Spontanée. Pour avoir la Conviction "Je suis Brahman", vous devez subir strictement la méditation. Il n'y a aucune autre source. Jusqu'à ce que vous avez la Conviction, jusqu'à ce moment, vous devez subir la discipline de la méditation. Et je vous le dis, la méditation est aussi l'Illusion, mais à un stade avancé. Parce que nous avons oublié notre Identité, à travers la méditation, nous invitons l'attention du Méditant "Vous êtes Brahman, vous êtes Brahman". Ce n'est pas difficile du tout, pas impossible aussi. Votre implication totale est nécessaire, une forte volonté est nécessaire. C'est un fait, même si vous y pensez intellectuellement, c'est un fait. Oui ?

Y a-t-il des questions ?

Q : Maharaj ?

Maharaj : Oui ?

Q : Vous dites que ce n'est pas difficile de réaliser cette Ultime Vérité...

Maharaj : Bien sûr.

Q : Mais pourtant, il faut du temps pour la plupart des gens...

Maharaj : Pourquoi ? Supposons que vous êtes resté assis dans une grotte sombre pendant cinq cents ans. Soudainement la grotte s'éclaire, allez-vous dire "Je ne souhaite pas utiliser la lumière maintenant, je vais encore attendre cinq cents ans ?" Alors comme cela, après la Conviction, rien n'est impossible. C'est un fait révélé, même si vous pensez intellectuellement que le corps n'est pas du tout votre Identité. Quelle est la valeur de ce corps ? S'il n'y a pas de Présence, quelle est la valeur de ce corps ? Le corps a de la valeur en raison de votre Présence Invisible. Pourquoi l'égo est nécessaire, pourquoi le mental ? Quand avez-vous rencontré le mental, l'égo, l'intellect ? "Mon mental, mon mental", quel mental ? Le mental est le flux de pensées. Ce sont des fonctions, le mental, l'égo, l'intellect, avec lesquelles vous fonctionnez à travers le corps. Où était le mental, l'égo, l'intellect avant d'être ? Après avoir quitté le corps, aucun mental ne reste ? Vous leur donnez tant d'importance, "mon mental, mon égo". Ce sont des concepts de base, cela est la Réalité de base. Après avoir accepté la Réalité, comme je vous l'ai dit, vous serez le Maître du mental. Nous sommes devenus les esclaves du mental, de l'égo, de l'intellect. Les pensées entrent, puis dirigées vers l'intellect, elles sont mises en œuvre par l'égo. Vous êtes au-delà de cela. Votre Présence ne sait pas "Je suis la Présence". C'est au-delà de l'imagination. Et par conséquent, ce n'est pas du tout difficile. Vous pouvez maintenir votre corps, pas de problème, faites toutes les activités. N'entrez pas en contact avec aucun concept. Il n'y a ni action, ni faiseur ! Nous nous mesurons nous-mêmes dans le corps-forme donc nous disons, "J'ai fait quelque chose". Fondamentalement, vous êtes sans forme, il n'y a pas de forme, c'est un fait. Naissance et mort sont liées au corps seulement.

Donc, vous êtes plus subtil que le ciel, plus subtil que l'espace. Soyez spirituellement fort, ayez du courage ! Ce qui se passe est que nous manquons de courage. Tout le monde connaît "Je suis Brahman". Tout le monde a la Connaissance, la Connaissance Spirituelle, mais un manque de conviction. Vous devez l'absorber, mettre en œuvre la Connaissance à l'intérieur de vous. Qu'est-ce que la Connaissance, la Connaissance Spirituelle ? Juste vous identifier vous-même dans un sens réel. Ensuite, tous les concepts se dissoudront. Aucune peur de la mort. En raison de la longue association avec le corps, vous avez accepté le corps comme votre Identité, c'est le problème. Donc respectez-vous vous-même !

Oui ? Y a-t-il des questions ? Oui, oui, bienvenue.

Q : Pouvez-vous nous donner des instructions pour que la méditation soit faite sans cesse ?

Maharaj : Méditation, (...) ?

Q : (...) devient incessante. Je veux dire, vous pouvez méditer pendant quelques heures, mais après cela.

Maharaj : Voyez, la méditation ne signifie pas être assis comme cela, la méditation signifie l'implication, la participation totale. Je donne un petit exemple, quelqu'un vous maltraite avec un très mauvais langage. Vous pensez toujours, "Oh, je vais me venger de cette personne !". Vingt-quatre heures par jour vous pensez à cette personne. Quelqu'un vous dit, "Oh, oubliez". "Non ! Je dois me venger de cette personne !" Cela est appelé la méditation. Le Maître abuse de vous, "Vous êtes Brahman", de la même façon. Le Maître vous maltraite, "Vous êtes Brahman", prenez-le de la même façon. Vous devez y penser vingt-quatre heures sur vingt-quatre. "Brahman" est un mot, comme "âne", "Ohh". Si quelqu'un vous appelle un âne vous le giflez, mais s'il dit, "Vous êtes Brahman" - "Oh, comment puis-je être Brahman ?"

Votre implication est le plus important. Oui, le Maître dit, "Vous êtes Brahman", la science spirituelle dit, "Vous êtes Brahman". A la lumière de cela, vous découvrirez, "Ainsi ce Je, Je Suis Cela". Brahman, Atman ne sont pas séparés de vous, c'est fait, un fait révélé.

Oui ?

Q : Correct pour bénir son Ultime Réalité, et, comme vous l'avez écrit, demandez, demandez, posez des questions, demandez, se bénir soi-même, demandez : "s'il vous plaît faites que la motivation, la discipline, la conviction se produisent ... arrivent spontanément", à plusieurs reprises encore et encore, tous les jours, plusieurs fois j'ai demandé. Est-ce correct ? Je n'ai pas le Naam Mantra, donc ce que je fais, je lis le livre. Je fais cela, "Je suis Brahman, Brahman je suis".

Maharaj : Oui, oui, cela suffit. Jusqu'à ce que vous obteniez la Conviction vous devez subir la discipline de la méditation que "Je suis Brahman, Brahman je suis".

Q : Je sais c'est là.

Maharaj : Oui, vous devez oublier votre Identité liée au corps. Le but du Mantra "Je suis Brahman" est juste pour oublier l'identité liée au corps.

Q : Et le mot "Bija", "b-i-j-a" dans les Bhajans ? Bija Mantra, c'est dit, qu'est-ce que cela signifie ? Est-ce la même chose que le Naam Mantra ?

Maharaj : Le Naam Mantra est fait de mots, je vous l'ai dit de nombreuses fois. "Aham Brahmasmi", "Shivoham", "Je suis Brahman", ce sont les mots à travers lequel vous vous indiquez vous-même, vous vous concentrez vous-même, vous vous martelez vous-même, car vous avez oublié votre Identité.

Q : Je ...

Maharaj : Voyez, tout est à l'intérieur de vous.

Q : ... Cela doit être répété en permanence.

Maharaj : Ah, vous devez réciter cela. Ce corps est appelé femme, vous êtes une femme, vos parents vous ont dit ce corps est une femme et vous l'avez accepté, correct ? Vous agissez en tant que femme. Donc, le Maître dit, "Vous êtes Brahman", et vous ne l'acceptez pas. C'est la Vérité Révélée. Homme ou femme n'est pas du tout votre Identité, c'est pour le corps-forme. Le titulaire du corps-forme est appelé Brahman, Atman, Paramatman, Dieu, Maître, ce que vous êtes.

Ne prenez pas au sens littéral ce qui est mentionné dans les livres. Tant de fois il arrive cela, "Oh, Ramana Maharshi dit comme ceci, ce Maître dit comme cela". Nous ne sommes pas ici pour analyser les déclarations des différents maîtres. Ce qu'ils transmettent, est le plus important. Qu'est-ce qu'ils transmettent ? Excepté votre Soi Sans soi, il n'y a pas Brahman, pas d'Atman, pas Paramatman.

Q : Je vous remercie.

Maharaj : Quelqu'un veut poser une question ? Oui ?

Q : À un certain moment, j'ai le sentiment que (inaudible, la voix devient très faible). "Il n'y a pas de valeur dans tout ce que vous avez fait". C'est parce qu'il n'y a pas de faiseur, ou je sais parfois je me regarde juste moi-même. Je sens juste que ce que je fais est juste une perte de temps. Et ce sentiment devient très fort, puis repart à nouveau ...

Maharaj : Jusqu'à ce que vous obteniez la Conviction, des pensées font leur apparition sur votre Présence. Diverses pensées apparaissent sur votre Présence. Les bonnes pensées, les mauvaises pensées, les pensées dépressives sont là. Vous êtes avant cela. Et par conséquent, j'invite l'attention de la Présence Invisible. Concentrez-vous. Vous regardez cela, vous êtes témoin de tout ce qui se passe à l'intérieur. Je parle du Témoin Invisible à l'intérieur de vous.

Q : Oui, je peux sentir ...

Maharaj : Ce "Je" est censé être dissous. "Je" est censé être dissous. Pour dire "Je" votre Présence est nécessaire. S'il n'y a pas de Présence, qui parlera de "Je" ?

Q : Encore une fois, l'identité avec le corps revient ...

Maharaj : Il n'y a pas de va et vient. Est-ce que le ciel va et vient, il est partout ? Parce que, voyez, ce n'est pas de votre faute, je ne vous blâme pas, cela arrive. C'est parce que nous nous mesurons nous-même dans le corps-forme que cela arrive. Et pour laquelle votre participation est le plus important, la méditation est nécessaire. Pourquoi est-ce que j'insiste sur la méditation ? Parce que c'est la base, c'est le fondement, c'est le logiciel anti-virus. Vous devez implanter ce logiciel anti-virus. Grâce à lui vous allez toujours vous marteler, "vous êtes Brahman, vous êtes Brahman". Vous connaissez l'histoire au poste de police ? Au criminel ils disent, "Vous êtes le meurtrier", il dit, "Non, je ne suis pas le meurtrier", "Si, vous êtes le meurtrier ! Tu vois ça ? Vous avez fait ça. Menteur, tu es un menteur." Comme cela, "Vous êtes Brahman, vous êtes Brahman !", vous martelez. Ensuite, vous viendrez, "Oui, ainsi ce je".

OK ? Des questions ?

Q : Est-ce que nous demandons pour le Darshan ?

Maharaj : Darshan ?

Q : Darshan, une bénédiction personnelle.

Maharaj : Oh, c'est OK. La bénédiction est là. Votre propre bénédiction est le plus important. Vous n'êtes pas séparé de Moi, les corps sont différents. Vous mettez votre main sur votre tête. En pratique, c'est OK, le Darshan. Faites votre propre Darshan. Comme une formalité, c'est OK. En signe de respect, c'est OK.

Q : Je vous remercie Maharaj.

 

http://www.2bubbleblog.com/fr/communiques/litterature/cp-1951-%98le-soi-sans-rien-le-compagnon-de-%98je-suis-de-nisargadatta-maintenant.html


ALSO

BE WITH YOU - THOUGHTLESS REALITY

NEW BOOK OF SPONTANEOUS QUOTES

NOW AVAILABLE IN FRENCH

SOYEZ AVEC VOUS -

http://www.2bubbleblog.com/fr/communiques/litterature/cp-1996-%98soyez-avec-vous-la-traduction-francaise-de-%98be-with-you-du-maitre-realise-shri-ramakant-maharaj-est-maintenant-en-vente.html




LA RÉALITÉ N’A RIEN À FAIRE AVEC LES MOTS


Réalité et Connaissance / Corps et Illusion


Vous devez avoir la Conviction: “Je suis totalement non-concerné par le monde”.


Ramakant Maharaj est le disciple direct de feu Nisargadatta Maharaj avec lequel il passa 19 années. Depuis 1962, il a assisté régulièrement aux entretiens de son Maître jusqu’à son Mahasamadhi en 1981. Depuis plus de dix ans maintenant, Ramakant Maharaj reçoit tous les dévots et disciples du monde entier désirant connaître l’Ultime Vérité à l’Ashram de Nashik.


Ramakant Maharaj: Pourquoi toutes ces luttes et combats pour comprendre les mots et leur signification? Pourquoi ces analyses intellectuelles, ces comparaisons et ces conclusions? La Réalité n’a rien à faire avec les mots, ni avec l’intellect. Elle est au-delà de toute la connaissance liée au corps.


Vous ne pouvez pas dire comment vous étiez avant d’être.

Il n’y avait pas de mots, pas de connaissance, rien.

Les mots ne peuvent pas décrire “rien”.


La connaissance spirituelle est OK pour le corps-forme, aussi longtemps qu’il existe. Quand le corps-forme disparaît, qui sait ce qu’il va arriver? Après la Conviction, cette Connaissance (jnana) vient rapide et pointue, très rapidement, avec une limite? Quand ceci arrive il n’y a plus aucune nécessité de paix et de bonheur.


Bonheur et paix sont pour le corps,

Parce que l’existence dans le corps-forme est intolérable.


Au moment où vous êtes convaincu que le corps-forme n’est pas votre Ultime Vérité, alors quoi qu’il arrive de « négatif » au corps, est vu avec du recul, comme quelque chose qui serait arrivé au fils de votre voisin et non à vous. Vous le ressentirez parce ce corps est un corps matériel. En même temps cependant, vous ne serez pas impliqué parce que c’est le fils de votre voisin et pas vous.


Le détachement est un des signes de Réalisation.


Question: Avant cet état, il y a un fort sentiment de proprité. Les gens possèdent leur corps et c’est très important.


Maharaj: Oh oui! Mais pas de propriété, vous n’êtes pas le propriétaire. Ce sont les cinq éléments. Vous restez sur la base de la location. C’est juste la force de location du corps: vous louez l’eau, vous louez la nourriture. Pour quelques années vous avez un permis, puis le permis est prolongé. Défense d’entrer! Aussitôt que vous arrêtez de fournir nourriture et eau?


Question: Alors vous êtes jeté hors de votre maison!


Maharaj: C’est une cage, pas une maison. Vous restez dans une cage en mâchant une carotte. C’est peut-être une cage en or ou en argent ou encore en cuivre , quelle qu’elles soient c’est pareil. Les Riches fabriquent une cage en or et les Pauvres ont une cage en fer.


Question: C’est encore une cage.


Maharaj: Le sage demeure dans cette cage. C’est une “cage de sage”. Au moment de la Conviction, vous briserez et ouvrirez cette cage. Je vous donne le courage:


Vous devez partir! Ouvrez la cage!

Ouvrez-la largement!

Vous êtes un oiseau libre!


Différents moyens sont utilisés pour la Conviction: raconter des histoires, utiliser différents mots, métaphores ou analogies. Mais écoutez-moi! Toute la science spirituelle consiste juste à parler de cet enfant non-né.


Au stade initial, les gens écoutent.

Mais après quelques temps, il n’y en a plus autant

Qui continuent à aller de plus en plus profondément dans la Réalité.

Ils préfèrent plus disséquer les enseignements

Et contester les mots qui ont été utilisés.


Quand les premières contestations arrivent, généralement, les gens ne sont plus aussi vifs pour se tourner vers l’intérieur et être tranquilles. Ils sont plus à l’aise avec les vieilles façons de la connaissance du corps. Ils trouvent plus faciles de discuter et débattre la signification de la Réalité.


La Réalité n’est pas un sujet de discussion ou de débat.


C’est pourquoi je pose à chacun la même question: «Quelle est votre conclusion après avoir lu tous ces livres sur la spiritualité?» Si vous êtes sans peur, alors OK, vous pouvez espérez être sans peur quand viendra le moment de quitter le corps. Mais soyez-en sûr! Si la peur est encore là en train de rôder, alors toutes ces activités littéraires n’auront été qu’un gaspillage de temps.


Trembler en face de la peur, n’est pas la connaissance.

La Connaissance doit vous être utile sur votre lit de mort.


La Spiritualité vous rend sans peur, avec comme résultat une paix et un bonheur Spontanés. Juste comme si avec les poches vident vous ne craignez pas le voleur? Laissez venir le voleur! Vos poches sont vides! Maintenant que vous avez la Conviction, elle vous sera d’une grande aide au dernier moment. Il n’y aura aucune peur, juste la Paix. Un jour ou l’autre, vous devrez quitter cette “maison”.


Chaque jour vous devez vous dire,

Cette maison n’est pas à moi.”

Oubliez-la!


Vous avez l’opportunité d’utiliser ce corps pour connaître votre Soi (Soi Sans Rien/Selfless Self) et comment vous étiez avant d’être. Chaque moment dans votre vie est très, très important. Chaque moment dans votre vie est très, très important. Autrement, il y aura un autre rêve, un autre rêve, un autre rêve.


Vous devez sortir de ce cercle vicieux.

Vous pouvez le faire avec votre propre puissance.

Brisez le cercle vicieux avec votre propre puissance.

Vous pouvez le briser parce que

Vous êtes l’Ultime Réalité.


Ne signez rien aveuglément, à nouveau! Vous n’êtes pas né. Soyez vigilant! N’ignorez pas la Réalité en raison de la pression de forces extérieures invisibles. N’ignorez pas la Réalité en raison de forces spirituelles, de forces physiques, de forces mentales ou encore de forces logiques ou intellectuelles.


N’ignorez pas la Réalité.


Beaucoup essayent d’imprimer leurs propres idées en se référant aux Maîtres. Généralement, il est attendu que vous ochiez la tête en disant “Correct, correct!” Pas vous! Pas vous, pas vous définitivement!


Maintenant vous pouvez décider ce qui est correct ou non,

Authentique ou non,

En utilisant le miroir de la Connaissance.

A la lumière de ce miroir de la Connaissance,

Vous pouvez discriminer et décider.


Vous avez la Conviction! Vous pouvez avoir besoin d’utiliser des mots. Rappelez-vous juste que les mots ne sont pas l’Ultime Vérité.


Ne devenez pas, à nouveau, une victime des mots.

Ne tombez pas, à nouveau, dans ce piège.

Cela arrive. Je l’ai vu arriver.


Question: Je ne vais pas, à nouveau, être séduit par les livres et les Maîtres, Maharaj. Vous ne devez pas vous inquiéter. Je comprends les limitations de la connaissance liée au corps. Et pourquoi devrais-je regarder vers la connaissance liée au corps quand la Connaissance du Soi est en train de se développer comme jamais?


Maharaj: Très bien! Nous avons créé les mots en leur donnant une signification. Nous utilisons les mots tout le temps. Prenez les mots “Dieu” et “singe”. Nous disons “Dieu” est une déité et “singe” est un animal. Si nous disions que “Singe signifie Déité”, qu’arrive-t-il? Rien! C’est simplement les mots qui ont changé, pas leur essence ou leur substance. Oubliez les mots. Soyez avec la Réalité! Prenez du bon temps, savourez votre Spiritualité.


Soyez tranquille et heureux!



Réalité et Connaissance


Sauf Vous-même, il n’y a pas de Dieu, pas de Brahman, pas d’Atman, pas de Paramatman, pas de Maître.


Connaissez-vous vous-même dans un sens réel. Nous nous connaissons nous-même dans notre corps-forme. Ce n’est pas votre identité. Votre Identité est Non-Identifiée, Invisible, Anonyme. Votre Présence Spontanée est la cause de la Projection Spontanée du monde. Vous êtes l’Ultime Vérité. Vous êtes non-né. Les dévots désirent le bonheur, la paix de l’esprit, une vie libre de tension, une vie sans peur. Ces choses peuvent arriver une fois que vous vous connaissez dans un sens réel. Vous êtes totalement non-né mais vous pensez je suis né et je vais mourir. Ce concept est une pensée illusoire. La Vraie Connaissance vous aidera à Réaliser ce qu’est l’Ultime Vérité, la Vérité Finale.


Une fois que vous vous connaissez dans un sens réel, vous êtes complètement sans peur. Savoir que “Je ne suis pas né” fait disparaître la peur de mourir. Il n’y a pas de naissance ni de mort. Vous êtes au-delà de la Connaissance, au-delà des “mots et des mondes”. C’est la Conviction, l’Illumination, la Réalisation – Vous devenez UN avec la Vérité Finale.


Cette Anonyme, cette Invisible, cette Identité Non-Identifiée appelée Parabrahman, Brahman, Atman pour laquelle il n’y a pas de mort ou de naissance, aucun besoin de salut. Les questions de paradis ou d’enfer ne se posent jamais. Il n’y a pas de prarabdha (le concept de karma), pas de religion. C’est l’attachement au corps, c’est relatif au corps. Ils viennent avec le corps-forme. “Ceci et cela” - tous sont relatif à l’état de corps physique. Ils viennent à travers le corps-forme.


Hors de Vous-même, il n’y a pas de Dieu, pas de Brahman – Dieu est dans Vous et nulle part ailleurs. Ceci est très libérateur parce que cela signifie qu’en dehors de Moi-même il n’y a pas de Dieu, rien de rien! Je suis la Source de Tout ! Vous êtes la Source, Vous êtes la Puissance. Entrez dans la caverne et découvrez votre trésor.


Soyez Pratique, tout est en vous, mais vous cherchez ailleurs. Vous ignorez le Chercheur, vous ignorez le Trouveur. Vous avez une exceptionnelle Puissance, mais vous en êtes inconscient. Vous vous sous-estimez, disant “Je suis un homme ou une femme”. Cela n’est pas votre identité. Cette identité-là doit être dissoute un jour ou l’autre.


Il n’y a pas du tout de mental! C’est une Connaissance exceptionnelle. C’est la Réalité. Ce n’est pas une connaissance livresque. Ce n’est pas une connaissance littéraire. C’est au-delà de tout, au-delà de la Connaissance, tout, au-delà de l’imagination. Nisargadatta Maharaj avait l’habitude de dire: “Comment étiez-vous avant d’être? Restez comme Cela!” Donc comment étiez-vous avant d’être? Vous étiez “Je ne sais pas”. Vous étiez totalement inconscient de tout. Vous ne saviez rien.


Il est Invisible , Anonyme et Non-Identifié. Il est CELA avec lequel nous sentons, sans lequel vous ne pouvez prononcer un seul mot, sans lequel vous ne pouvez lever vos mains. Aucun mouvement sans SA Puissance. Cet Esprit est appelé Brahman, Atman, Paramatman, Dieu, Parabrahman. Les noms sont les vôtres. Quel est le contenu de l’Esprit? Ce n’est pas votre mort ni votre naissance… Seulement CELA, seulement CELA!


Questionnement du Soi, Connaissance du Soi et Réalisation du Soi sont l’ensemble des étapes. Tout le monde a lu tant de livres. Tout le monde a tant parlé de Brahman, d’Atman, de Paramatman, de Dieu. C’est très facile de parler. Mais on devrait se questionner soi-même. Hors de toute cette connaissance, “Qui suis-je?“, “Qu’ai-je?” Répondez à ces questions: “Suis-je complètement libre de la peur de la mort?”, “Suis-je totalement en paix?”, “Suis-je totalement heureux sans aucune cause matériel?” On devrait se questionner soi-même. Si la réponse est “Non”, alors c’est seulement une connaissance littérale que l’on a – littérale et de peu d’importance.


Si vous êtes fortement impliqué, ce n’est pas difficile d’absorber les enseignements. Vous en savez plus. Cette identité externe ne restera pas constante. La Conviction est essentielle pour la Spiritualité. L’Esprit est là nous permettant de parler. La Puissance est là, à l’œuvre. Nous regardons, nous entendons, toutes ces activités sont pour le corps, toutes sont pour le corps. La Puissance est là, la Force est là, l’Esprit est là, juste comme l’électricité.


Vous connaissez l’histoire de la corde et du serpent. Vous êtes effrayé par le serpent. C’est un fait qu’il n’y a pas de serpent, c’est une corde. De la même façon, vous avez peur de la mort. Qui meurt? Qui nait? Parce que (vous réalisez) qu’il n’y a personne, (vous êtes) totalement non-concerné, totalement indifférent. Cette Présence est Spontanée, juste comme le ciel. Hors de sa Présence le monde entier est Projeté, nous fusionnons. Sans la Présence nous ne pouvons voir le monde, nous ne pouvons rien voir.



Corps et Illusion


Avant le corps-forme, rien n’était là. Avant d’être, à qui ces noms individuels appartenaient-ils? Juste pour stimuler une vie paisible, les religions et leurs principes ont été créés. C’est la forme du principe essentiel, le cadre – “le cadre de la prière”. C’est OK. Le secret de votre vie, le cadeau de votre vie, vous devez savoir, comprendre, réaliser ce qu’il signifie. Alors seulement vous serez totalement sans peur.


Votre Maître est votre réflexion. C’est un fait, il n’y a pas de Maître, il n’y a pas de disciple. La somme totale est que tout ceci est un rêve qui est sorti des relations avec votre corps – ce que vous n’êtes pas, ce que vous n’êtiez-pas et ce que vous ne serez jamais. Donc, comment allez-vous vous débarrassez de l’illusion du corps?


Vous êtes l’architecte de votre propre vie. Eventuellement, vous venez de savoir que tout est un rêve. En d’autres termes, vous êtes en train de jouer dans un drame/un film – vous êtes le héro, l’héroïne ou le méchant – et même après deux heures et demi, vous savez que c’est juste mon rôle. Je joue toujours mon rôle, mais il n’y a aucun lien avec ce rôle. De la même façon, nous acceptons ces rôles “d’homme” ou de “femme”, sans question. Elle (la Réalité) n’a rien à faire avec tous ces concepts. Vous n’êtes pas né.


Vous devez vous demander, “Pourquoi devrais-je avoir peur de la mort quand c’est commun à tout le monde?” Vous dites, “Je ne peux échapper à la mort”. Qui meurt? Qui vit? Juste questionnez. Personne ne meurt, personne ne nait. Nous pensons à partir du point de vue du corps, acceptant aveuglément tous ces concepts, tous ces concepts illusoires : homme ou femme, cette religion-ci ou celle-là, la dernière naissance, la prochaine naissance, la présente naissance, re-naissance… tant de concepts, tant d’illusions.


Vous avez signé aveuglément et accepté toutes ces illusions. Vous n’avez pourtant commis aucun crime, cependant vous avez signé “Je suis un criminel”. (Vous êtes coupable d’avoir accepté la fausse identité d’une personne individuelle.) Le Maître dit que vous n’avez commis aucun crime, mais vous avez signé “Je suis un criminel”.


Je” est une illusion, “vous” est une illusion, “Brahman” est une illusion. Le monde entier est une illusion.


Juste penser comment j’étais avant d’être? A ce moment, il n’y avait pas de Dieu, pas de Brahman, pas d’Atman – ce sont des mots. Après la dissolution du corps, quel sera mon état? Vous dites “Je ne sais pas”. Donc toutes ces exigences pour ces choses, Dieu, Brahman, Atman sont relatives au corps. Pour les avoir, il faut une cause matérielle. C’est une illusion, donc nous devons sortir de l’illusion.


Après la mort du corps, que reste-t-il? Il n’y a pas d’expérience, pas d’expérimentateur. Pas de connaissance, rien n’est là. Simple. Simple? Après la disparition du corps que reste-t-il? Rien! Mais pour certaines personnes pour qui le corps est leur monde, pour elles, tout est le corps. Supposez, son corps disparaît. Comment, alors, son monde vient, apparaît?


Le corps est limité dans le temps mais Vous êtes partout, Vous êtes Omniprésent, juste comme le ciel. Si vous voulez vous comparer, soyez comme le ciel. Nous sommes liés par la connaissance du corps, la connaissance du corps de nourriture, donc nous essayons de découvrir où nous pouvons trouver le bonheur et la paix. Complète paix et bonheur ne sont que des mots.


Comment est ce monde pour moi? Il est fusionné avec rien. Quelque chose est fusionnée avec rien. Et hors de rien, il y a quelque chose. Ils sont interreliés. Juste pour la conversation nous utilisons des mots. Toutes ces relations, conditions, sensations sont là. Toutes les attentes sont là. Tous les besoins sont là. Je suis totalement non-concerné par le monde. Se sont tous des choses du corps. Toutes relatives au corps. Nous désirons la paix. Qui désire? Nous désirons le bonheur, plus de bonheur. Qui? Nous désirons une vie libre de tension. Une vie libre de tension, bonheur, paix. Nous ne connaissions pas tout cela avant d’être. Ils sont venus avec le corps. Ce sont les exigences du corps, pas les exigences de l’Esprit. Le corps se dissout. Nous avons peur de cela, parce que nous sommes attachés au corps. Personne ne désire mourir, chacun est effrayé par la mort. Mais quand nous sommes amenés à connaître la vérité sur la mort, il n’y a plus de peur.

        Vous devez avoir la Conviction: “Je suis totalement non-concerné par le monde”.



~~~~~~~



French Press Releasehttp://www.2bubbleblog.com/fr/communiques/litterature/cp-1951-%98le-soi-sans-rien-le-compagnon-de-%98je-suis-de-nisargadatta-maintenant.html?temp-new-window-replacement=true


                                                           ~~~~~~~


Processus





Ce qui suit sont seulement des indicateurs / des lignes directrices


Maharaj dit :


« En réalité il n’y a pas d’indicateurs, pas de lignes directrices, aucun processus n’est là ! Pas de Maître, pas de disciple, pas de Maître extérieur ou intérieur ».


Le langage qui est utilisé ici, a comme propos de se comprendre. Pas plus que le « processus » fonctionne de manière linéaire :


« Ne prenez pas les mots littéralement. Ils sont seulement des indicateurs, comme les flashes émient par le phare ».


Aussi :


« Ne comparez pas les Maîtres entre eux et leurs enseignements. Ce n’est pas une étude comparative. C’est une Connaissance Directe. »


Le processus est en premier de faire de vous un Maître. Comme le Maître de Shri Ramakant Maharaj, Shri Nisargadatta Maharaj disait, avant lui :


« Je ne fais pas de vous des disciples,

Je fais de vous des Maîtres. »,


Le Maître donne des instructions et des conseils. Il demande au disciple de les suivre. Il guide le disciple de l’illusion à la Réalité, du Maître extérieur au Maître Intérieur. Il fait ceci en s’adressant à l’ « Identité Invisible, Anonyme, Non-Identifiée », qui est votre Réalité et disant en même temps que :



« L’Invisible Orateur en Moi et l’Invisible Auditeur en Vous sont UN et les mêmes.


L’Unité est toujours là, mais Elle est cachée, couverte par les « cendres » des concepts illusoires.